La kinésithérapie pour bébé : quand consulter ?

 

Pour soulager les petits maux de votre bébé de manière douce et avec beaucoup d’efficacité, misez sur la kinésithérapie. Le kinésithérapeute peut soigner de nombreux problèmes chez votre bébé comme la malformation des pieds, troubles respiratoires, retard de développement psychomoteur et les problèmes de transit entre autres. D’après grand nombre de kinésithérapeutes, il est tout à fait possible de pratiquer la kinésithérapie dès la naissance de son enfant, même si les massages chez les bébés sont plutôt conseillés à partir de 3 mois. En effet, dans la mesure où tous les organes vitaux ne sont pas complètement formés, une sur-stimulation de l’enfant pourrait être néfaste à sa santé et son bien-être. Vous pouvez consulter un kinésithérapeute pour votre bébé afin d’obtenir un conseil à propos d’un trouble respiratoire, orthopédique, neuromoteur ou intestinal de son enfant. Vous pourrez aussi vous rendre chez un kinésithérapeute lorsque votre bébé présente une pathologie qui ne peut être entièrement guérie par le traitement médical

Les actes de kinésithérapie

Les soins de confort consistent par exemple en des massages relaxants qui ne requièrent aucune prescription médicale, mais ne sont en revanche pas remboursés par la Sécurité sociale. La kinésithérapie peut aussi inclure des actes de soins, tels que la kinésithérapie respiratoire, la rééducation orthopédique sur une malformation du pied à la naissance, la rééducation d’un torticolis congénital, ou bien des massages abdominaux… Il faut noter que la kinésithérapie respiratoire peut être réalisée sur un enfant né prématurément. Pour ces interventions conventionnées, il est nécessaire de rendre visite au préalable à son médecin pour recevoir une prescription médicale.

Les interventions du kinésithérapeute pour bébé

Le kinésithérapeute aide bébé à faire sortir les sécrétions qui l’encombrent et le gêne dans sa respiration quotidienne. Cela permet notamment d’éviter les infections dans les bronches. Le spécialiste rappelle ainsi qu’une prise en charge précoce est conseillée pour contrer l’évolution de cette pathologie. Dans l’hypothèse où votre bébé présente des problèmes de malformations des pieds, comme les pieds bots, varus et talus, c’est la maternité qui vous orientera vers un kinésithérapeute habilité. Pour ce qui est du transit de bébé, le kinésithérapeute peut réaliser des massages et apprendre aux parents à les réaliser eux-mêmes afin de lutter contre les constipations, les ballonnements et les coliques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *