Qu’est-ce qu’une maladie psychosomatique ?

Une maladie psychosomatique correspond à un trouble psychique qui se manifeste par des symptômes physiques tels que le stress. Elle peut avoir des effets négatifs sur l’état de santé général d’une personne en affectant son système immunitaire ou l’un de ses organes.

 

On dit souvent qu’une personne somatise lorsqu’elle exprime à travers son corps ce qui se passe dans sa tête (stress, angoisse, détresse morale, surmenage, choc émotionnel lié à un deuil ou un licenciement) ou tout autre événement de vie perturbateur.

 

Quels sont les symptômes d’une maladie psychosomatique ?

 

La liste des symptômes de la maladie psychosomatique n’est pas exhaustive, car ils sont variés et diffèrent selon la personne, mais certains troubles sont plus souvent rencontrés à cause d’une souffrance ou d’une émotion négative.

 

Les maladies psychosomatiques ont divers symptômes et varient d’une personne à l’autre. En effet, les personnes atteintes de troubles psychosomatiques peuvent être atteintes de nombreux maux et troubles comme des :

 

Douleurs dans différentes parties du corps ;

Troubles respiratoires : asthme ;

Troubles ORL : vertiges ;

Troubles gastro-intestinaux : ballonnements, spasmes, constipation ; diarrhée, reflux gastrique, colopathie fonctionnelle, syndrome du côlon irritable ;

Troubles cardiaques : hypertension artérielle, palpitations, extrasystoles, tachycardie ;

Troubles urinaires : cystite, vessie irritable ;

Troubles dermatologiques : eczéma, psoriasis;

Pathologies infectieuses : herpès, zona ;

Troubles sexuels : troubles de l’érection, vaginisme ;

Troubles neurologiques : migraines, paralysies, névralgies, épilepsie ;

Déséquilibres alimentaires : anorexie, obésité, boulimie ;

Dérèglement du sommeil ;

Etc.

 

Comment guérir d’une maladie psychosomatique ?

 

Les maladies psychosomatiques doivent être traitées selon chaque cas et le traitement doit s’effectuer à deux niveaux. En effet, dans certains cas, il se fait seulement à travers des médicaments adaptés aux symptômes physiques tels que l’hypertension artérielle.

 

Dans les cas les plus invalidants, l’écoute et les psychothérapies jouent un rôle important pour diminuer les symptômes, apporter l’aide nécessaire à la personne pour sortir de la somatisation éventuelle de son trouble et lui apprendre à mieux faire face aux différentes situations de stress.

 

La prise en charge et l’accompagnement psychologique ne sont pas faciles à accepter pour les patients. Pourtant, une thérapie et un suivi régulier peuvent soulager une détresse morale et résoudre également de nombreux troubles physiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *