Tout savoir sur la chirurgie des yeux au laser

De nombreux troubles peuvent affecter votre vision, entre autres la myopie, l’hypermétropie et l’astigmatisme. Que ce soit pour se débarrasser de ses lunettes ou parce que l’on ne supporte plus les lentilles, la correction au laser est une révolution en ophtalmologie qui a transformé la vie de millions de personnes à travers le monde.

 

  • Principes des opérations des yeux au laser 

 

Initiée il y a plus de 20 ans, la chirurgie des yeux au laser est basée sur le remodelage de la cornée pour ajuster le point focal de l’ensemble cornée-cristallin en vue de corriger un ou plusieurs défauts de la vision.

Cette chirurgie varie selon la technologie adoptée et du cas à traiter. Chaque personne demande une technique spécifique qui dépend de l’épaisseur de la cornée et le degré des aberrations optiques, mais aussi du défaut à rétablir.

Il existe plusieurs types de laser utilisés en ophtalmologie en fonction du défaut de vision à traiter, notamment les lasers Argon, Yag, Excimer et Lasik.

  • Le Lasik : c’est la technique d’intervention la plus récente pour corriger les myopies plus fortes, entre -4 et -10 dioptries, utilisant les toutes dernières technologies. Elle combine le laser Femtoseconde et le laser Excimer, le premier découpe la cornée en surface, alors que le second remodèle la cornée.
  • Le laser Excimer : utilisé pour corriger la myopie, l’astigmatisme et l’hypermétropie, il est intéressant si la cornée est fine. Il s’agit de retirer la couche superficielle de la cornée (épithélium) avant l’intervention du laser Excimer en surface de l’oeil.

 

  • À savoir avant de se lancer 

 

  • Il faut savoir avant de décider de se faire opérer que vous pouvez toujours avoir besoin de lunettes après une opération des yeux au laser. 
  • Après une chirurgie des yeux, une douleur peut apparaître fréquemment les 2 ou 3 jours qui suivent, elle varie selon les patients.
  • Cette opération au laser affine la cornée et peut causer des troubles visuels.
  • Tous les lasers sont performants. L’important, c’est de trouver un chirurgien expérimenté habitué à manipuler ces appareils.
  • Le coût total de l’opération au laser est calculé en fonction de la technique utilisée, de la clinique choisie, du degré de myopie et autres complications. Étant considérée comme une opération de confort, cette opération n’est pas remboursée par la Sécurité Sociale, cependant, quelques mutuelles prennent une partie des frais en charge.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *